Votre personnage historique préféré

Histoire de France, musée, régions...

Modérateur: Françoise T.

Re: Votre personnage historique préféré

Messagede BonduAMJ » Jeu Avr 30, 2015 2:13 pm

Parmi les tout récents, je dirais le Père CEYRAC qui a été encore plus loin que tous les autres dans l' amour de son prochain...
et ma sainte préférée, la petite Thérèse de Lisieux.
BonduAMJ
 
Messages: 112
Inscription: Lun Oct 14, 2013 7:28 pm

Re: Votre personnage historique préféré

Messagede Jean-Elie_d'Ignis » Ven Juil 03, 2015 1:14 pm

Bonjour,

pour moi c'est l'Esprit-Saint, et puis peut-être ELIE le Tishbite et aussi Johan Kepler, Pythagore et JS Bach...
Jean-Elie_d'Ignis
 
Messages: 84
Inscription: Lun Sep 29, 2014 11:14 am

Re: Votre personnage historique préféré

Messagede BonduAMJ » Ven Juil 03, 2015 2:14 pm

Ce qui serait intéressant, ce serait de savoir pourquoi vous les préférez...
BonduAMJ
 
Messages: 112
Inscription: Lun Oct 14, 2013 7:28 pm

Re: Votre personnage historique préféré

Messagede Jean-Elie_d'Ignis » Ven Juil 03, 2015 4:06 pm

Ah oui, oups...

Ben l'Esprit-saint parce qu'on a une fâcheuse tendance à l'imaginer comme un invertébré gazeux, sorte d'allah chrétien impersonnel, Energie, mouvement, feu etc... alors que c'est, selon la théologie catholique, une PERSONNE. Et pour moi, cette personne, ce personnage, agit dans l'histoire, il est donc historique ! Et puisqu'il est DIEU, c'est mon préféré. On oublie souvent de lui parler comme à une personne. On privilégie Le Père ou le Fils, mais l'Esprit-saint, certes plus mystérieux, est celui qui nous révèle toutes choses. Il y a donc beaucoup à gagner à s'entretenir avec Lui, comme à un proche, lui parler du quotidien, des soucis, de sa vie et de la sienne.., . C'est inhabituel, mais c'est toujours bouleversant !

Pour Elie, j'ai un faible pour lui parce qu'il est rustre et brut et qu'au milieu de miracles, au lieu de se magnifier, il dit "reprends ma Vie Seigneur car je ne suis pas meilleur que mes Pères"... C'est un peureux magnifique, il hurle ": Je brûle d'un zèle dévorant pour YHWH !" et a peur devant les menaces de Jézabel... Cependant, il fait confiance, il ne vit plus pour lui, il place sa vie dans son Dieu qui le mène ça et là, l'emporte, le frappe, le nourrit, l'épuise, l'affame, le courrouce, le reprend, encore et encore, et Elie continue, le front durcit, l'âme brûlante, au milieu des déserts et des peurs, il fait confiance comme un petit chien et des miracles sortent de ses mains, il ressuscite un enfant, fait tomber la pluie, nourri une veuve sur parole, foudroie des armées depuis une montagne tout en se réfugiant dans les cavernes, pour y vivre à l'instar de Jean Baptiste, vêtu de peau et ceinturé de cuir. Il est arride, l'oeil enflammé, solitaire, il vit et sa vie est un feu qui l'emporte, qui le brûle, qui l'emporte sur un char tel Hélios et son quadrige! Et ce feu le mènera au Thabor environné de Moïse pour y toucher le Mystère, y toucher la promesse, le Christ ,comme un avant-gout des espérances qui lui brulaient les chairs, le consumait, en pleine lumière, en pleine gloire divine en pleine transfiguration ! De sa chair, il a enfin vu DIEU ! Il est le fondateur des frères prophètes qui hantaient, nus et hurlant, les cavernes et les sources du Mont Carmel. Puis de l'ordre monastique du Carmel dont a jailli Sainte Thérèse, Jean de la Croix, Edith Stein, Mariam la petite Arabe, et dont l'habit simule la peau de bête...

Johannes Kepler est exceptionnel. A 25 ans il avait rédigé son ouvrage incroyable révélant le "secret du monde", qui est l'explication de l'organisation des orbes planétaires autour du soleil. Ses mesures étaient fort proches de la réalité ! Il a composé ses trois lois, utilisées toujours aujourd'hui pour calculer les trajectoires des satellites. Il a tout imaginé à partir du symbolisme des 5 corps platoniciens et des "caractères" astrologiques des planètes. Du grand ART ! de la vraie poésie et de la justesse! Vivant à la même époque que Galilée, il était aussi adepte de l'héliocentrisme, mais avait eu l'intelligence (si jeune) de ne pas se moquer de l'écriture, mais au contraire de l'utiliser admirablement pour célébrer la création. Il fut bien accueilli par l'Eglise contrairement à Galilée, alors qu'ils parlaient de la même chose...

Pour Pythagore, j'admire la science de ce monsieur qui a vécu aux alentours de -600, à l'époque d'Elie. Surtout son incroyable volonté de "comprendre" les phénomènes que ses sens composaient dans son âme. Il voyait le monde comme une structure "intérieure", où tout est interconnecté à tout, selon des ordres, des hiérarchies et des harmonies indicibles. Il a modélisé les intervalles des notes de musiques (les mêmes qu'aujourd'hui) à l'aide de fractions de nombres symboliques et selon une logique trés complexe mais toujours liée à la Vie du nombre... Contrairement à Léonard de Vinci, il ne faisait pas d'expérimentation physique. Tout était "interieur", intellectuel, et sa compréhension du monde est assez extraordinaire, théorèmes, trigonométrie, tétraktys... encore du très Grand ART...Et toujours cet absolutisme, pas de repos, pas de quiétude, pas de mot de travers, pas de perte de temps ni de plaisirs superflus, chercher, encore et encore et s'appliquer à sa tâche quotidienne à la perfection....

Et puis Jean Sébastien BACH pour encore les mêmes raisons, pour avoir pu coucher sur papier le monde inouï qui l'habitait, monde musical, harmonique, mathématique... Son médium était la musique, comme Kepler était la géométrie ou Pythagore le nombre... Ils racontent la même chose et ont vu le même "lieu" et nous en informent. En l'écoutant on pénètre dans des espaces où circulent des anges, où résonnent les gloires et tonnent les Puissances et pour cela, la Liturgie devient un peu plus accessible... et je suis un fan de belle liturgie ! :P
Jean-Elie_d'Ignis
 
Messages: 84
Inscription: Lun Sep 29, 2014 11:14 am

Re: Votre personnage historique préféré

Messagede BonduAMJ » Ven Juil 03, 2015 5:58 pm

Vous avez "Bon goût", Jean-Elie.
Mais, pour moi, ce ne sont pas des "modèles", car ils volent trop haut pour moi.*
J'hésite entre Bach et Mozart comme musiciens.
J' aime tellement le "Requiem" de Mozart !
Dans les "Passions" de Bach, c' est encore les chorals que j' aime le mieux, et j' ai un faible pour la toccata et fugue en ré mineur !
BonduAMJ
 
Messages: 112
Inscription: Lun Oct 14, 2013 7:28 pm

Précédente

Retourner vers Histoire

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

  • Votre compte