Dieu et le mal

Christianisme, judaïsme, islam, bouddhisme...

Modérateur: Françoise T.

Re: Dieu et le mal

Messagede toto le hirsute » Mar Fév 13, 2018 10:41 am

francippo a écrit:toto le hirsute a écrit:" l'Adam originel, image et prototype du Christ Vivant !"
Mâle célibataire je suppose? et EVE alors elle est où? INUTILE ou quoi alors?
francippo


Nous pénétrons ici dans des domaines sacrés.

Saint Paul nous dit que Jésus Christ est le nouvel Adam et nous dévoile d'autres mystères :

« En effet, c'est en Adam que meurent tous les hommes ; c'est dans le Christ que tous revivront... Le premier Adam était un être humain qui avait reçu la vie ; le dernier Adam - le Christ - est devenu l'être spirituel qui donne la vie » (1 Co 15, 22.45)

C’est pourquoi, comme par un seul homme [Adam] le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort, et qu’ainsi la mort s’est étendue sur tous les hommes, parce que tous ont péché, [...] Mais il n’en est pas du don gratuit comme de l’offense ; car, si par l’offense d’un seul il en est beaucoup qui sont morts, à plus forte raison la grâce de Dieu et le don de la grâce venant d’un seul homme, Jésus Christ, ont-ils été abondamment répandus sur beaucoup. [...] Si par l’offense d’un seul la mort a régné par lui seul, à plus forte raison ceux qui reçoivent l’abondance de la grâce et du don de la justice régneront-ils dans la vie par Jésus Christ lui seul. Ainsi donc, comme par une seule offense la condamnation a atteint tous les hommes, de même par un seul acte de justice la justification qui donne la vie s’étend à tous les hommes. Car, comme par la désobéissance d’un seul homme beaucoup ont été rendus pécheurs, de même par l’obéissance d’un seul beaucoup seront rendus justes

Eve quand à elle, tirée du coté d'Adam dans un sommeil étrange, c'est l'Eglise tirée du coté transpercé du Christ lors de son "sommeil" sur la Croix. En effet, Il est dit que l'époux et l'épouse font une seule chair, et que l'épouse est le corps. Ainsi, le corps mystique du nouvel Adam (le Christ), c'est l'Eglise (la nouvelle Eve), parfaitement anticipée par la Très Sainte Vierge Marie qui en est les prémisses, et qui a été élevée au plus haut des cieux, sur un Trône Royal, au dessus des Anges, des Séraphins et des chérubins, qui pourtant, contemplent sans cesse la Face divine.

Nous sommes donc ( toute l'humanité) appelés à entrer dans le sein de l'Eglise pour être configurés au Corps, ressuscité d'entre les morts, et entrer dans le palais nuptial pour célébrer les noces avec l'époux.

Le corps masculin est le symbole de l'époux, le corps féminin est le symbole de l'épouse. Nos "fonctions organiques" sont également des symboles qui voilent notre réalité invisible. Il ne faut pas chercher à faire correspondre nos différences organiques à des nécessités biologiques, mais à des réalités spirituelles. Car c'est l'invisible qui se révèle dans le visible par le symbole. Et ce symbole c'est la chair, c'est le vêtement de notre réalité invisible, nos "tuniques de peaux" dont parle la genèse.

Nous pénétrons le sensible par nos corps, mais nous ne nous y réduisons pas. Nous n'y provenons pas non plus. Nous y sommes placés par Amour par notre Père Céleste, comme dans un bain, nous y serons retirés lorsque nous aurons appris à AIMER.

Lorsque notre âme regarde vers le sensible, c'est par la chair, lorsqu'elle regarde vers l'invisible, c'est par l'Esprit. :)
toto le hirsute
 
Messages: 0
Inscription: Jeu Oct 27, 2016 8:44 am

Précédente

Retourner vers Grandes religions

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

  • Votre compte
cron