Le nouvel an des Arbres

Christianisme, judaïsme, islam, bouddhisme...

Modérateur: Françoise T.

Le nouvel an des Arbres

Messagede mister be » Dim Fév 12, 2017 8:59 pm

De ce vendredi 10 février à Shabbat, nous fêtions Tou Bich’vat- L'amour du peuple d'Israël pour sa terre et l'enracinement dans la Thora!

Tou Bich'vat, טו בשבט, est l'abréviation de la date hébreu du 15 du mois Ch'vat, le vav ו ayant la valeur de 6 et le têt ט celle de 9 d'un total de 15.
C'est selon la tradition juive, le Nouvel An des arbres et la célébration des joies que nous procurent les merveilles de la Création.
Mishna Rosh Hashana I, 1 : « Il y a quatre dates de nouvel an. Le 1er Nissan, c'est le nouvel an des rois et des fêtes de pèlerinage. Le 1er Eloul, le nouvel an pour la dîme du bétail [...]. Le 1er Tishri , le nouvel an pour les années, la shmita et le jubilée, pour les récoltes et les légumes.[...] Le 15 Shvat, le nouvel an des arbres. »
Cette fête trouve sa source dans la Thora et de nombreuses coutumes y ont été associées, surtout depuis l'exil du peuple juif loin de sa terre.
Tou Bich'vat marquait aussi le compte des années à partir desquelles le fruit d'un arbre nouvellement planté était autorisé à la consommation : " Et quand vous serez entrés dans le pays, et que vous y aurez planté toute sorte d'arbres dont on mange, vous en regardez le fruit comme incirconcis ; il sera incirconcis pour vous pendant trois ans, on n'en mangera point. Et la quatrième année tout leur fruit sera une chose sainte à la louange de l'Eternel. Et la cinquième année vous mangerez leur fruit, afin qu'ils vous multiplient leur rapport. Moi, je suis l'Eternel, votre Dieu." Lévitique 19:23 -25
Depuis la destruction du Temple, les Juifs ne peuvent plus apporter l'offrande des premiers fruits, et c'est donc l'offrande de nos lèvres que nous apportons au Créateur de l'univers ce jour-là : Offrons-donc, par lui, sans cesse à Dieu un sacrifice de louanges, c'est-à-dire le fruit des lèvres qui confessent son nom. Hébreux 13:15

C'était l'époque des dîmes des fruits et c'est un temps pour donner une offrande aux nécessiteux.
Le Talmud nous apprend qu'il était d'usage de planter un cèdre pour la naissance d'un garçon et un cyprès pour celle d'une fille. Les enfants prenaient soin des arbres et au moment de leur mariage les branches des deux arbres étaient utilisées pour construire la houpa, le dais nuptial.
L'arbre est enfin le symbole de la renaissance de l'Etat d'Israël. Beaucoup d'arbres furent replantés dans cette terre désolée, accomplissant les prophéties : "Et quand vous serez entrés dans le pays, et que vous y aurez planté toute sorte d'arbres..." Lévitique 19:23
Depuis le 16ième siècle, il est d'usage de célébrer un Seder de Tou Bich'vat , comme pour celui de Pessah' où l'on boit quatre coupes de vin.
Différents types de fruits sont consommés et notamment les sept espèces caractérisant le pays d'Israël :
Le blé
L'orge
Le raisin
La figue
La grenade
La datte ou miel
L'olive
Lors de ce Seder, on raconte les raisons pour lesquelles on célèbre cette fête et les participants sont invités à poser des questions.
Mise à part la symbolique agricole, cette fête nous parle de la Rédemption et de l'arbre de vie : la Thora.
Deux arbres se trouvaient au Gan Eden (paradis), l'arbre de la connaissance du Bien et du Mal et l'Arbre de la Vie et c'est par un fruit défendu que l'homme a perdu sa place et sa fonction sur la terre. Il nous incombe de nous nourrir des fruits de l'Arbre de la Vie qui est la Thora : Elle est un arbre de vie pour ceux qui la saisissent ; et qui la tient ferme est rendu bienheureux. Proverbes 3:18

C'est dans cet enracinement dans la Parole que nous pouvons porter du fruit et retrouver notre appel initial : Il sera comme un arbre planté près des eaux ; et il étendra ses racines vers le courant ; et il ne s'apercevra pas quand la chaleur viendra, et sa feuille sera toujours verte ; et dans l'année de la sécheresse il ne craindra pas, et il ne cessera de porter du fruit. Jérémie 17:8

Cet Arbre de la Vie, cette Thora fait allusion au Germe, tsema'h צמח , au Machi'ah Qui ramènera les exilés de Son peuple et établira la Paix : Voici un homme dont le nom est Germe, צמח et il germera de son propre lieu, et il bâtira le temple de l'Eternel. Zacharie 6:12

Depuis l'Alliance renouvelée faite par le sacrifice de Yéchoua, tous ceux qui L'ont reconnu comme Seigneur, sont greffés sur l'olivier, symbole de Yisra-El qui tire lui-même sa racine de l'Arbre de La Vie qu'est la Thora Vivante :Yéchoua Ha Machia'h . Et ce n'est que greffés sur cet olivier franc qu'est Yisra-El, « à qui appartiennent les alliances, le culte, les offrandes, la gloire et dont est issu le Machi'ah... » que nous pouvons tirer la pleine bénédiction et la richesse de cette racine qui nous nourrit et nous fait croître dans Sa connaissance : "Or, si quelques-unes des branches ont été arrachées, et si toi qui étais un olivier sauvage, as été enté au milieu d'elles, et es devenu coparticipant de la racine et de la graisse de l'olivier", Romains 11:17
Et que ce soit notre prière en ce jour de Tou Bich'vat, que Yisra-El, le Prince de D.ieu, soit regreffé et se nourrisse pleinement de cet Arbre de Vie afin que ses fruits remplissent la terre et nous apporte cette «résurrection d'entre les morts ». Dorénavant Jacob prendra racine, Israël fleurira et poussera, et remplira de fruits la face du monde. Car si leur réjection (du Machia'h ) est la réconciliation du monde, quelle sera leur réception (du Machi'ah), sinon la vie d'entre les morts.Esaïe 27:6 Romains 11:15
Célébration de la fête :
Dresser une belle table recouverte de feuillages et de décorations de branchages
Du vin ou du jus de raisin, blanc et rouge
Des plateaux de fruits
Des graines à planter (dans la terre ou dans du coton) On plante des graines de persil en vue du Seder de Pessah'
Marcher selon l'Esprit de la lettre,c'est suivre un Judaïsme sans messie ou un Christianisme sans racine?
Moi j'ai choisi Juif pour les racines et messianique pour son messie!


http://www.youtube.com/watch?v=z_qsdDzrwfA
Avatar de l’utilisateur
mister be
 
Messages: 50
Inscription: Mar Oct 15, 2013 5:53 pm

Re: Le nouvel an des Arbres

Messagede Miss Dominique » Mar Fév 14, 2017 4:25 pm

Merci, Mister Be, pour ce post si intéressant.
Je l'ai lu et relu.

Le titre m'a attirée : les arbres.
Il se trouve que j'adore la nature. La contemplation d'un paysage, des ciels, des essences d'arbres comme des petites plantes qui poussent sur les bords des chemins, tout cela provoque en moi la louange au Seigneur Dieu de l'univers.

Je vois que la religion juive a "domestiqué" les éléments de l'animisme.
Pour ma part je reste sensible à l'invisible non nommé, l'âme de toute chose, et qui me plonge sans connaissances particulières dans des dimensions divines à ma portée.

Après tout, mes ancêtres islandais de ces derniers siècles étaient plus animistes que chrétiens ...
Miss Dominique
 
Messages: 230
Inscription: Jeu Oct 17, 2013 12:31 am

Re: Le nouvel an des Arbres

Messagede mister be » Mer Fév 15, 2017 6:14 pm

Oui Miss Dominique, le juif n'a rien inventé et il s'est toujours servi de ce qui l'entourait pour essayer de comprendre la Volonté de D.ieu et la transmettre...Son syncrétisme fait que ce petit peuple est toujours là
Marcher selon l'Esprit de la lettre,c'est suivre un Judaïsme sans messie ou un Christianisme sans racine?
Moi j'ai choisi Juif pour les racines et messianique pour son messie!


http://www.youtube.com/watch?v=z_qsdDzrwfA
Avatar de l’utilisateur
mister be
 
Messages: 50
Inscription: Mar Oct 15, 2013 5:53 pm

Re: Le nouvel an des Arbres

Messagede toto le hirsute » Ven Fév 24, 2017 4:07 pm

Bonjour,

On comprend pourquoi les pharisiens voulaient tant la mort du Christ, lui qui se réclamait des prophètes. Il mettait à mal cette "joie de vivre" et ces petits rituels pour les renvoyer à la mort car ils ne peuvent sauver qui que ce soit :"Si vous ne mangez pas mon corps , vous n'aurez pas la vie".

Et alors, on imagine le Christ rempli de l'esprit Saint qui parle par les prophètes s'écrier : "Je hais et rejette vos fêtes solennelles, et je ne flairerai point [l'odeur de vos parfums] dans vos assemblées solennelles."Amos 5

"Celui qui immole un boeuf est comme celui qui tuerait un homme, Celui qui sacrifie un agneau est comme celui qui romprait la nuque à un chien, Celui qui présente une offrande est comme celui qui répandrait du sang de porc, Celui qui brûle de l'encens est comme celui qui adorerait des idoles; Tous ceux-là se complaisent dans leurs voies, Et leur âme trouve du plaisir dans leurs abominations." Esaie 66,3

"Je ferai cesser toute sa joie, ses fêtes, ses nouvelles lunes, ses sabbats et toutes ses solennités." Osée 2,11

"Qu'ai-je besoin de l'encens qui vient de Séba, Du roseau aromatique d'un pays lointain? Vos holocaustes ne me plaisent point, Et vos sacrifices ne me sont point agréables." Jérémie 6,20

Oui, le Christ est venu mettre un terme à ces innombrables complaisances, à ces fêtes entre soi, pour nous mettre face à la question : "veux-tu VIVRE avec MOI ou suivre tes rites institués du temps de la mort ?"

Le Christ est le vivant, celui qui est avant qu'Abraham fut, né du père avant tous les siècles et par qui Tout a été fait.
toto le hirsute
 
Messages: 0
Inscription: Jeu Oct 27, 2016 8:44 am

Re: Le nouvel an des Arbres

Messagede mister be » Sam Fév 25, 2017 9:29 pm

Je ne peux m'empêcher de réagir à votre message toto le hirsute....
Bien que les prophètes soient peu appréciés par certains haut dignitaires religieux, Yéshoua (Jésus) n'a pas été mis à mort parce qu'il mettait à mal "cette joie de vivre" mais parce qu'il blasphémait aux yeux des religieux...

Lorsque les rédacteurs des Évangiles synoptiques écrivent le procès de Jésus devant le Sanhédrin, la cause est entendue : le motif principal de rupture entre le judaïsme et le christianisme tient au fait que Jésus a parlé contre le Temple et s'est présenté comme «le Fils de Dieu» ou «du Béni», que l'on verra siéger à la droite de la puissance.
Ceci a amené le Grand Prêtre à déchirer ses vêtements et à accuser Jésus de blasphème. La condamnation à mort est la conséquence du blasphème. Son exécution sera confiée aux Romains. Depuis, les motifs de scission entre juifs et chrétiens tournent autour de cette accusation.

Si le «blasphème» de Jésus n'a pas compromis d'emblée les relations entre juifs et chrétiens, ne faut-il pas se demander si le mot «blasphème» avait, au temps de Jésus, le sens de revendication d'identité divine ou d'usurpation d'un attribut divin que nous lui prêtons aujourd'hui ?

Le problème est que vous divinisez l'humanité de Yéshoua... Yéshoua était un homme comme vous et moi, même si son identité adamique est restée intacte.
Il mangeait, rigolait, pleurait, s'amusait, chantait, peut être avait-il un rhume, une diarrhée comme chacun de nous et il était mortel... Bref, il avait des sentiments et était humain à 100%

Vous sortez un tas de versets hors de leur contexte ce qui ne constitue qu'un prétexte à l'inutilité des lois observées
C'est le même Yéshoua qui disait que tout ce qui rentre dans la bouche est destiné au WC mais remet-il en question la loi de la casheroute?
C'est Lui aussi qui dit que regarder du coin de l'œil sa voisine, c'est déjà commettre l'adultère... ou qui sauve la femme adultère de la lapidation. Remet-il en cause une des Paroles du décalogue sur l'adultère ? Lui qui affirme qu'il n'est pas venu abolir la loi mais l'accomplir et que pas un seul youd ne passera....

Moi je vois bien Yéshoua remplit de l'Esprit Saint prendre une pelle et aller planter un olivier pour arrêter la désertification du désert et profiter de cet événement pour nous expliquer le symbolisme de L’arbre de vie.

Le premier lieu de l’arbre, c’est dès le troisième jour dans le récit de la création. Gn 1,11. C’est déjà une puissance de vie, l’arbre manifeste la vie. Il annonce le printemps dans le cycle saisonnier ; c’est la parabole du figuier (Mt24, 32). Pour pousser, l’arbre a besoin d’eau ; mais de quoi a besoin l’homme ?
Réponse en Job 14,7-10 puis en Gn 3,22 : c’est là que les « pépins commencent ». Vous connaissez tous le résumé de la bible : une pomme, deux poires et plein de pépins.

Mais revenons à l’arbre de vie (Gn 2,9). Cet arbre de vie est opposé à l’autre arbre : l’arbre de la connaissance du bien et du mal. L’arbre qui donne la mort si l’homme s’en sert lui-même (Gn 2,9 puis Gn 2,17) ; désormais l’arbre de vie, la vraie sagesse, est inaccessible à l’homme (Gn 3,24).

Si c'est un arbre qui pousse très vite, étant charpentier comme son père, il expliquerait que le bois de cet arbre peut servir à sa crucifixion...

Non Hamasshiah n'est pas venu mettre un terme mais accomplir pleinement la Torah, dont il est la Torah vivante... Si tu veux vivre avec moi la première chose à faire dit-il au jeune homme riche est d'observer les commandements et ensuite de prendre sa croix.
Marcher selon l'Esprit de la lettre,c'est suivre un Judaïsme sans messie ou un Christianisme sans racine?
Moi j'ai choisi Juif pour les racines et messianique pour son messie!


http://www.youtube.com/watch?v=z_qsdDzrwfA
Avatar de l’utilisateur
mister be
 
Messages: 50
Inscription: Mar Oct 15, 2013 5:53 pm

Re: Le nouvel an des Arbres

Messagede toto le hirsute » Ven Mar 24, 2017 12:14 pm

mister be a écrit:Moi je vois bien Yéshoua remplit de l'Esprit Saint prendre une pelle et aller planter un olivier pour arrêter la désertification du désert et profiter de cet événement pour nous expliquer le symbolisme de L’arbre de vie.


Ce jésus écolo n' a peut être pas bien compris la nature du monde qu'il a créé lui-même, ni ne semble se souvenir de la méthode car PAR LUI tout a été fait (crédo), c'est pourquoi je pense qu'on ne parle pas du même.

Votre Jésus, amoureux des rites et célébrant la Torah ne semble pas non plus bien avoir saisit que la Torah est l'annonce de sa venue, comme les disciples d’Emmaüs le comprirent. Comme une affiche de spectacle, elle n'est plus utile lorsque l'Artiste est là. Et il est là tous les jours jusqu'à la fin du monde. Pourquoi dés lors se préoccuper, au quotidien,des textes qui l'annoncent et de rites de purification techniques conçus lorsqu'il n'était pas là alors qu'Il a dit Lui-même être celui qui justifie. Les anciens rites du temps de la mort ne comptent plus. Ils nous instruisent sur la pédagogie divine, mais n'ont plus de but car les prophéties sont accomplies.

Pire, Saint Paul nous met en garde contre ces rites anciens, car les accomplir avec cet esprit "ancien" fait de nous des menteurs, car nous avons connu le salut (le Christ) et nous nous comportons comme ceux qui l'attendent toujours, dans les vieilles bibliothèques, les computs compliqués, les comptes des lettres et les mastications guématriques... Suivre les anciens rites, c'est nier le sacrifice du Christ et son efficacité.

Car tout cela est vieux et lourd. On ressasse des vengeances, on fête des destructions, on se réjouit du massacre des méchants, on calcule les fautes des autres et on se pardonne entre soi en mangeant du gâteau... et on recommence.

L'Esprit du Christ est bien éloigné de tout cela.
C'est en vue d'un sacrifice sanglant qu'il est venu, afin de payer une rançon. Ce n'est pas pour célébrer la faute passée , ni ses lois...ni perpétuer d'éternelles victimisations. Il a retourné le monde une fois pour toute, désormais tout est attiré par Lui, ne cherchons pas à retourner à notre esclavage par habitude, tradition ou amour de la fête.

"Voici que je fais toutes choses nouvelles".
Jésus est frais et neuf. La terre est saturé de vie. Il nous faut d'abord extirper le péché de nos vies et alors le désert sera un jardin. Le tissu du monde est composé avec le symbole et pas avec la matière. Chercher la sainteté, c'est déjà fortifier la création. la maladie n'est pas le symptôme, supprimer le symptôme ne guérit rien, mais déclenche d'autres troubles...
toto le hirsute
 
Messages: 0
Inscription: Jeu Oct 27, 2016 8:44 am

Re: Le nouvel an des Arbres

Messagede mister be » Sam Mar 25, 2017 9:35 pm

Et bien toto le hirsute, oui mon yéshoua Hamashia'h est bien l'écolo qui a construit ce monde, un monde dans lequel il plaça l'Homme comme associé à sa création et dont le rôle de cet Homme était de gérer ce monde en bon père de famille; une mission apparemment pas si difficile à accomplir mais dont il en a négligé le soin qu'il devait apporter à ce Jardin en laissant par inadvertance entrer le narash(serpent) et vous connaissez la suite....

Oui ce Jardinier écolo qui nous montre comment soigner une vigne, enter les oliviers, et soigner les figuiers!

Ce même Jardinier qui au jour de la résurrection se révèle à Marie Madeleine...Vous avez raison, on ne doit pas parler du même messie écolo.... ;)


Vous avez raison,le Jésus n'est en rien comparable avec mon Yéshoua, qui est celui dont parlent les Ecritures;mon Yéshoua qui observe les enseignements et accomplit la Loi ...celui dont les Ecritures nous décrivent l'identité structurelle.
Qui nous montre comment observer les enseignements pour se reconnecter à travers Lui à l'Eternel...
Malgré tous les baptêmes qui devraient en principe nous libérer du péché et de la mort, je constate que tous les baptisés sont toujours aussi pécheurs et se damnent alors je comprends mieux lorsqu'il dit qu'Il n'est pas venu non pas abolir la Loi et les prophètes mais l'accomplir et que pas un seul yod, la plus petite lettre hébraïque ne passera avant que tout soit accomplit....
Mon Yéshoua ne peut que faire ce qu'il est Lui-même, la Torah vivante! Celui qui nous justifie par notre foi en Lui et par les oeuvres de notre foi!
Toutes les prophéties ne sont pas encore accomplies et certaines se réalisent encore sous nos yeux...le temps de l'Eternel n'est pas le nôtre!

Donc oui si certains attendent sa venue, les Chrétiens attendent sa revenue et l'instauration de son Royaume, de sa théocratie...
Oui pourquoi se préoccuper? pourquoi suivre la voie de la sanctification et de la pureté? Pourquoi se conformer à vivre selon les préceptes divins?
Plus aucun effort n'est à accomplir...tout a été fait par la résurrection de notre Seigneur...vous avez raison de vous poser la question...Pourquoi?

Evidemment tout ce qui est neuf remplace l'ancien or justement, il n'est pas question de nouvelle chose mais d'un renouvellement d'alliance!
C'est toujours la même alliance depuis Adam en passant par Noé,Abraham et Moïse sous bien sûr des révélations différentes en fonction de notre évolution spirituelle...
L'Eternel comme son Nom l'indique n'a ni commencement ni fin comme toutes ses décisions et toutes ses alliances!
Relisez Paul de Tarse et Rm 11 notamment....


Oui vous avez raison, la Rouah Hakkodesh(l'Esprit Saint) nous invite à naître de nouveau par les eaux d'en haut mais même si on est une personne nouvelle n'oublions pas ce que nous étions et où nous allons!
Ne nous enfermons pas non plus dans de nouveaux esclavages qu'il faudra se libérer de toutes manières!
Voilà à quoi ça sert de faire les choses en mémoire de Lui!
Il ne s'agit en rien de victimisation et encore moins de martyrisation...mais de ne pas oublier car Satan, le serpent antique Lui est patient et n'oublie pas!

Oui Yéshoua nous mettra un cœur nouveau et ce n'est pas nous mais Lui par son sacrifice qui extirpe le péché du monde et de nos vies et de nous restaurer dans notre statut adamique qui ouvre la porte au Gan Eden...
le tissu du monde est aussi composé de matière sacralisée si l'église est un édifice, il ne peut rester un édifice si l'Esprit n'y est pas mais cet édifice avec l'Esprit est un lieu saint où l'Eternel réside parmi nous ainsi qu'en nous...
La sainteté n'est pas une purification mais une mise à part pour une éventuelle purification afin que l'Eternel puisse instaurer son Temple en nous et autour de nous....
Marcher selon l'Esprit de la lettre,c'est suivre un Judaïsme sans messie ou un Christianisme sans racine?
Moi j'ai choisi Juif pour les racines et messianique pour son messie!


http://www.youtube.com/watch?v=z_qsdDzrwfA
Avatar de l’utilisateur
mister be
 
Messages: 50
Inscription: Mar Oct 15, 2013 5:53 pm


Retourner vers Grandes religions

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot] et 0 invités

  • Votre compte