Les tentations du Christ

Christianisme, judaïsme, islam, bouddhisme...

Modérateur: Françoise T.

Les tentations du Christ

Messagede Jean Gauci » Mer Fév 15, 2017 3:04 pm

La dernière tentation du Christ de Martin Scorsese est de nouveau évoquée.
Cette idée nous dérange.
Déjà, quand on parle des saints, on a du mal à les représenter faits de la même pâte que nous, habités des mêmes désirs, hantés des mêmes tentations, susceptibles des mêmes chutes... La représentation qu'en fait l'Eglise n'arrange pas les chose quand on les voit pétrifiés, les yeux révulsés et nimbés de l'auréole de la vision béatifique !
Quand il s'agit du Christ, la chose devient alors impossible. "Vrai homme et vrai Dieu" récitons nous dans le credo.
Ce qui est difficile à croire, ce n'est pas tellement que le Christ soit Dieu; c'est qu'il ait été un vrai homme, conçu dans le ventre d'une femme, un homme qui a faim et soif, qui est fatigué, qui a mal, qui pleure, qui se met en colère, qui dort... un homme qui est soumis à la tentation ! Un homme dans toute sa fragilité d'homme au point qu'il se croit abandonné et qu'il en oublierait qu'il est aussi Dieu.
Par instinct ou par défense, on aimerait qu'il n'ait été qu'une apparence d'homme, un fantôme d'homme. L'humanité de Jésus nous pose plus de problèmes que sa divinité.
Cet Evangile aussi pose problème... En effet, comme il serait absurde d'admettre que Dieu a faim, qu'il a mal, qu'il est fatigué et qu'il meurt !, il est tout autant absurde de penser que Dieu est soumis à la tentation du démon.
Tout au long de sa vie, Jésus a accompli beaucoup de miracles mais pas un dans son intérêt propre. Et voilà que profitant de son état de faiblesse, le diable lui propose de changer des pierres en pain. C'est la tentation d'user et d'abuser de son pouvoir de réaliser un prodige à des fins personnelles, autrement dit, de détourner son dessein divin pour assouvir un besoin humain.
La deuxième tentation ressemble à la première. "Je te donnerai tout ce
pouvoir et la gloire de ces royaumes". dit le démon " si tu te prosternes devant moi".
Eternelle tentation de vendre jusqu'à son identité pour l'argent, la puissance et la gloire.
Dernière tentation: "jette toi " ! Défier les lois de la nature et de Dieu pour faire éclater sa toute puissance...
L'homme Jésus a été confronté à la tentation la plus commune à tous les hommes : la tentation du Moi.
Car c'est à l'ego de Jésus que le démon s'attaque, pour lui faire transgresser le dessein de son Père comme c'est à l'ego de chacun de nous qu'il s'adresse quand les talents qui nous sont confiés pour servir sont utilisés pour nous servir;
quand on croit que nos sommes propriétaires de nos richesses, de notre pouvoir et de notre savoir pour transformer des billets de banque et pain de jouissance;
quand nous transigeons avec la morale ou que nous acceptons d'adorer les mille et un faux dieux par conformisme ou par confort,
quand nous donnons l'illusion de pouvoir transgresser les lois de notre propre pesanteur pour nous prendre pour plus beaux, plus forts, plus malins, plus intelligents et regarder les autres de haut !

Les tentations de Jésus sont aussi les nôtres... Puissions nous seulement réagir comme Lui !
Jean Gauci
 
Messages: 456
Inscription: Dim Sep 22, 2013 9:55 am

Re: Les tentations du Christ

Messagede andrevii » Mar Fév 21, 2017 2:40 pm

Bonjour

J'ai regardé ce film avec beaucoup de réticence et d'appréhension. Pourtant, saisi par l'ambiance je n'y ai vu qu'une histoire à la Coluche, l'histoire d'un mec, un mec comme vous ou comme moi.

C'est choquant car l'Église nous dit que Jésus a connu la condition humaine hormis le péché. La foi ne s'édifie pas sur des réalités mais sur des vérités théologales.

Quand j'étais petit, je ne parvenais pas à croire que le petit Jésus n'ait jamais trempé son doigt dans la confiture comme je le faisais moi-même quand bonne grand-mère avait le dos tourné. Cela m'aurait tellement semblé sympathique.

Et bien non, il a toujours été sage comme une image. Trop sage peut-être.

André.
>
andrevii
 
Messages: 848
Inscription: Ven Mai 21, 2010 10:58 am
Localisation: Wasquehal (France)

Re: Les tentations du Christ

Messagede mister be » Mer Fév 22, 2017 12:49 pm

Moi j'ai vraiment aimé ce film...mieux que celui de Mel Gibson où les acteurs sont trop beaux et puis beaucoup trop d'hémoglobine....
Ce film repose la question de l'identité structurelle du messie
Est-il un homme ou est-il D.ieu?
Dans la conception juive du messie, c'est un homme tellement proche de D.ieu qu'on le divinise... ce qui a donné le veau d'or...
Donc on peut selon eux idolâtrer Jésus à cause de cela qui est interdit scripturairement

Pour le Chrétien, il est à la fois D.ieu et Homme
Deux aspects : l'un humain et l'autre divin, on peut mettre en évidence l'un et pas l'autre
Yéshoua ayant les deux natures peut être perçu et glorifié soit pour sa nature humaine : homme parfait parce qu'il ne connaît pas le péché (Adam) ou pour sa nature divine : l'Eternel incarné
Le danger est soit de diviniser l'homme soit de faire incarner le divin...
La vérité dans la Bible se situe toujours dans un juste milieu, une juste position , un bon discernement entre le divin et l'humain
Marcher selon l'Esprit de la lettre,c'est suivre un Judaïsme sans messie ou un Christianisme sans racine?
Moi j'ai choisi Juif pour les racines et messianique pour son messie!


http://www.youtube.com/watch?v=z_qsdDzrwfA
Avatar de l’utilisateur
mister be
 
Messages: 50
Inscription: Mar Oct 15, 2013 5:53 pm

Re: Les tentations du Christ

Messagede toto le hirsute » Ven Fév 24, 2017 8:45 am

Bonjour,

Jésus est vrai Homme et vrai Dieu. En cela il met la condition d'Homme au niveau de la gloire d'Adam avant la chute. C'est pourquoi il est dit que Jésus est le nouvel Adam.

Cela signifie que notre condition actuelle est déchue, pénétrée de mort et d'infamie et n'a rien à voir avec celle d'Adam à sa création. Elle n'est pas la condition voulue par Dieu, mais est le résultat de notre rébellion.

La vraie humanité du Christ est donc celle de l'homme créé par Dieu, humanité glorieuse, magnifique, éternelle, dont la dignité est supérieure aux anges, humanité dont la genèse nous dit qu'elle fit l'émerveillement de Dieu : "comme c'est bon"! C'est dans cette "chair" vivante que le Verbe a pris racine, et non dans une chair soumise à la rébellion contre l'esprit. C'est pourquoi les Anges glorifient la Mère de Dieu dans son immaculée conception.

L'humanité du Christ sur terre est donc l'humanité glorieuse d'Adam. Elle est donc parfaitement cachée au sein de cette nature "retournée" qui lui est étrangère comme la lumière des ténèbres. Personne ne peut la voir, l'imaginer ou la soupçonner. Elle est enfouie comme le levain dans la pâte. C'est pourquoi le Christ nous dit que nous sommes des aveugles et que seul l'Esprit-Saint en nous peut voir cette gloire jaillissant de la chair du Christ, car "les ténèbres ne l'ont pas connue".

Scorcese n'identifie pas l'humanité de Dieu à cette nature sublime, mais la réduit à notre nature mortelle, à ses misères et soumissions à Satan. Ce qui est un choix de sa part, mais qui ne correspond à rien de vrai. Jésus n'est pas soumis à Satan, il est donc sans péché. Ses "tentations" sont des tentatives de Satan pour le détourner de sa mission, mais ne proviennent pas du coeur du Christ, qui est totale transparence à la lumière divine. Rien ne peut s'accrocher car il est lumière née de la lumière...

Donc, le film est techniquement un Blasphème complet, puisqu'il identifie l'humanité du Christ à l'humanité de l'homme déchu. C'est précisément parce qu'il n'était pas déchu, qu'il était pure lumière, agneau innocent, victime sans tache, que son sacrifice a été efficace et agréé.

Le christ de Scorcese ne peut techniquement rien sauver, puisqu'il est lui-même infecté.C'est un christ parfaitement inutile au point de vue religieux, il peut être séduisant pour des intellos ou des philosophes mais cela reste des figures et des images... La réalité est bien différente. Ce n'est pas dans l'imagination que l'on rencontre le Christ mais dans la croix, car la croix est le portail, la nouvelle porte du Temple qui est le creuset où notre âme mise en presse reçoit la configuration du Christ : en gravure, on dit que c'est une "épreuve", une preuve écrite en chair et en sang !
toto le hirsute
 
Messages: 0
Inscription: Jeu Oct 27, 2016 8:44 am

Re: Les tentations du Christ

Messagede mister be » Sam Fév 25, 2017 9:50 pm

Oui Jésus est vrai homme et vrai D.ieu ... le Chrétien a tendance à diviniser son humanité... C'est un danger!
C’est dans le Christ en croix que se trouve, comme résumée, toute l’expérience humaine de Jésus. Dans cet événement, l’homme Jésus s’accomplit ; il n’a pas manqué sa vie.
La mort n’a pas eu le dernier mot. Dans la croix, Dieu ne rejette pas l’humain. Ce dernier s’accomplit dans cette volonté de Dieu accomplie jusqu’au bout dans la fidélité.
Jésus en croix nous révèle qu’en lui, l’humain et Dieu sont réconciliés. La Résurrection accrédite le chemin de croix comme un chemin de vie. La croix est l’ultime étape de l’expérience de Jésus sur terre.
Elle est la conséquence des choix qu’il a faits en faveur du règne de Dieu. Dans cette disponibilité, cette obéissance absolue à Dieu son Père jusqu’à la mort sur la croix, se révèle pleinement l’humanité de Jésus. Nous pouvons nous reconnaître en Jésus le Christ, l’humain pleinement achevé. Pour reprendre l’expression des Pères de l’Église, Jésus veut nous diviniser en faisant de nous des fils de Dieu par adoption et des serviteurs du Père par choix et par don.

Le Christ de Scorcese est tout sauf ce que vous dites...Il peut sauver l'humanité parce qu'il est humain, sinon les dés auraient été pipés, et ce n'est pas parce qu'il a le statut adamique d'avant la chute puisque sans péché, il n'en est pas moins un homme pleinement auquel je m'identifie... comme je l'ai dit sur l'autre fil de discussions, Jésus peut aimer, se mettre en colère, s'émouvoir, pleurer, rire, festoyer.... voilà le vrai Christ dont parlent les Ecritures :

« Philippiens 2, 6 : Lui, de condition divine, ne retint pas jalousement le rang qui l'égalait à Dieu. Mais il s'anéantit (εκένωσεν) lui-même, prenant condition d'esclave, et devenant semblable aux hommes. S'étant comporté comme un homme, il s'humilia plus encore, obéissant jusqu'à la mort, et à la mort sur une croix ! »
Marcher selon l'Esprit de la lettre,c'est suivre un Judaïsme sans messie ou un Christianisme sans racine?
Moi j'ai choisi Juif pour les racines et messianique pour son messie!


http://www.youtube.com/watch?v=z_qsdDzrwfA
Avatar de l’utilisateur
mister be
 
Messages: 50
Inscription: Mar Oct 15, 2013 5:53 pm

Re: Les tentations du Christ

Messagede levergero78 » Lun Fév 27, 2017 10:13 am

mister be a écrit:...Il peut sauver l'humanité parce qu'il est humain, sinon les dés auraient été pipés, et ce n'est pas parce qu'il a le statut adamique d'avant la chute puisque sans péché, il n'en est pas moins un homme pleinement auquel je m'identifie... comme je l'ai dit sur l'autre fil de discussions, Jésus peut aimer, se mettre en colère, s'émouvoir, pleurer, rire, festoyer.... voilà le vrai Christ dont parlent les Ecritures...


Combien de temps encore, mister be, l'humanité va-t-elle attendre pour être sauvée, par Jésus, de ses "péchés" et surtout de la violence dont elle a le secret et dont elle use à l'infini ? "A la fin des temps" c'est à dire jamais...
levergero78
 
Messages: 0
Inscription: Mar Fév 09, 2016 10:27 am

Re: Les tentations du Christ

Messagede mister be » Lun Fév 27, 2017 5:12 pm

Voilà une très bonne question...combien faut-il de temps à un homme pour se fabriquer physiquement, psychologiquement et spirituellement?
2000 ans après l'avènement extraordinaire de Jésus Christ, on arrive encore à se demander de quoi on est sauvé...
On n'a pas fait Paris en un jour dit le proverbe et il faudra encore des années,des siècles avant que l'Homme prenne conscience de sa capacité...les prémices sont là....la réalisation et la concrétisation viendront en leur temps...quand l'humanité sera mûre alors on pourra dire:



Galates 3 :28 : « il n’y a ni Juif, ni Grec ; il n’y a ni esclave, ni homme libre ; il n’y a ni mâle, ni femelle, car vous tous, vous êtes un dans le Christ Jésus (Yeshoua HaMashiah). (Darby)

Ou :

« Il n’importe donc plus que l’on soit juif ou non juif, esclave ou libre, homme ou femme ; en effet, vous êtes tous un dans la communion avec Jésus-Christ. (Yeshoua HaMashiah). (Bible en français courant).
ou en galates 20,2

ce n’est plus moi qui vis, c’est le Christ qui vit en moi ; ma vie présente dans la chair, je la vis dans la foi du Fils de Dieu, qui m’a aimé et qui s’est livré lui-même pour moi.
Marcher selon l'Esprit de la lettre,c'est suivre un Judaïsme sans messie ou un Christianisme sans racine?
Moi j'ai choisi Juif pour les racines et messianique pour son messie!


http://www.youtube.com/watch?v=z_qsdDzrwfA
Avatar de l’utilisateur
mister be
 
Messages: 50
Inscription: Mar Oct 15, 2013 5:53 pm

Re: Les tentations du Christ

Messagede toto le hirsute » Mer Mar 01, 2017 11:11 pm

levergero78 a écrit:Combien de temps encore, mister be, l'humanité va-t-elle attendre pour être sauvée, par Jésus, de ses "péchés" et surtout de la violence dont elle a le secret et dont elle use à l'infini ? "A la fin des temps" c'est à dire jamais...


Bonjour,

L'humanité est déjà sauvée, depuis 2000 ans. Il subsiste toujours ceux qui refusent et qui polluent le champs, mais ils sont laissés là précisément pour permettre aux sauvés de participer aussi au salut des autres.

Nous sommes déjà sauvés, et nous sommes déjà glorieux dans le Christ. Ce fait met un peu de temps à traverser les couches du réel, mais l'on voit que ça arrive dans le visible au nombre de remous que cela créée. En effet pour que la manifestation soit complète et pour qu'elle traverse la réalité de part en part, il faut que le monde soit retourné comme une chaussette, cela correspond aux évènements décrits dans l'apocalypse. Plus il y aura de l'agitation, des guerres et des rumeurs de guerres, des déchainements dans les éléments, des calamités de toutes sortes, maladies, famines, apostasie, et plus le salut est proche de la surface, plus il est prêt à se manifester chez nous au niveau de la chair. Cet évènement correspondra au jugement et à la résurrection finale.

Chaque baptisé est sauvé comme le déclare le crédo : "Je reconnais un seul baptême pour le pardon des péchés." Maintenir ce salut dans le temps nécessite le secours des sacrements de la Sainte Eglise. Mais le salut est opéré, et à l'aide de la grâce, rien ne peut l'effacer sauf le péché mortel, commis volontairement en pleine conscience et dans tous ses moyens contre l'Esprit. Tout comme le suicide met volontairement un terme irrémédiable à la vie physique, ainsi en est-il du péché mortel qui détruit la vie de la grâce que le sang précieux du Christ nous a couté.

Nous sommes aujourd'hui un peu comme des poules de batterie à qui l'on a ouvert les portes et qui se retrouvent recroquevillées devant la prairie sans changer leur comportement, alors que la liberté est là devant... On imagine toujours être perdu et embourbé, alors que la grâce nous travaille en nous amenant devant la grande prairie de la Sainteté. il suffit simplement d'avancer le pas... mais le ferons-nous? Oserons-nous quitter la cage pour la liberté des Fils de Dieu ?
toto le hirsute
 
Messages: 0
Inscription: Jeu Oct 27, 2016 8:44 am


Retourner vers Grandes religions

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

  • Votre compte