Partage d'évangile 10 septembre 2017

Commentaires des textes du dimanche, oecuménisme, usage du latin, rôle des laïcs...

Modérateur: Françoise T.

Partage d'évangile 10 septembre 2017

Messagede hélios » Dim Sep 03, 2017 8:19 pm

Première lecture
« Si tu n’avertis pas le méchant, c’est à toi que je demanderai compte de son sang »
(Ez 33, 7-9)

Lecture du livre du prophète Ézékiel

La parole du Seigneur me fut adressée :
« Fils d’homme, je fais de toi un guetteur
pour la maison d’Israël.
Lorsque tu entendras une parole de ma bouche,
tu les avertiras de ma part.
Si je dis au méchant : ‘Tu vas mourir’,
et que tu ne l’avertisses pas,
si tu ne lui dis pas d’abandonner sa conduite mauvaise,
lui, le méchant, mourra de son péché,
mais à toi, je demanderai compte de son sang.
Au contraire, si tu avertis le méchant d’abandonner sa conduite,
et qu’il ne s’en détourne pas,
lui mourra de son péché,
mais toi, tu auras sauvé ta vie. »


Deuxième lecture
« Celui qui aime les autres a pleinement accompli la Loi » (Rm 13, 8-10)

Lecture de la lettre de saint Paul Apôtre aux Romains

Frères,
n’ayez de dette envers personne,
sauf celle de l’amour mutuel,
car celui qui aime les autres
a pleinement accompli la Loi.
La Loi dit :
Tu ne commettras pas d’adultère,
tu ne commettras pas de meurtre,
tu ne commettras pas de vol,
tu ne convoiteras pas.
Ces commandements et tous les autres
se résument dans cette parole :
Tu aimeras ton prochain comme toi-même.
L’amour ne fait rien de mal au prochain.


Donc, le plein accomplissement de la Loi,
c’est l’amour.


Évangile
« S’il t’écoute, tu as gagné ton frère » (Mt 18, 15-20)


Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
« Si ton frère a commis un péché contre toi,
va lui faire des reproches seul à seul.
S’il t’écoute, tu as gagné ton frère.
S’il ne t’écoute pas,
prends en plus avec toi une ou deux personnes
afin que toute l’affaire soit réglée
sur la parole de deux ou trois témoins.
S’il refuse de les écouter,
dis-le à l’assemblée de l’Église ;
s’il refuse encore d’écouter l’Église,
considère-le comme un païen et un publicain.
Amen, je vous le dis :
tout ce que vous aurez lié sur la terre
sera lié dans le ciel,
et tout ce que vous aurez délié sur la terre
sera délié dans le ciel.


Et pareillement, amen, je vous le dis,
si deux d’entre vous sur la terre
se mettent d’accord pour demander quoi que ce soit,
ils l’obtiendront de mon Père qui est aux cieux.
En effet, quand deux ou trois sont réunis en mon nom,
je suis là, au milieu d’eux. »





jean -Hélios
hélios
 
Messages: 2945
Inscription: Lun Jan 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile 10 septembre 2017

Messagede hélios » Mer Sep 06, 2017 9:31 am

Première lecture d'Ezéchiel

Magnifique texte du prophète d'où je retiens le nom de "guetteur"........

Maintenant on dit "veilleur"............

Il est très clair et en lien avec l'Evangile.

Mais sommes-nous chacune, chacun "habilités" à dire à quelqu'un qu'il fait "mal", que sa conduite est "mauvaise" ?

Le prêtre, le pasteur sont des "guetteurs". Leur conduite doit donc être irréprochable.

Qu'en pensez-vous ?

Jean-Hélios
hélios
 
Messages: 2945
Inscription: Lun Jan 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile 10 septembre 2017

Messagede Jean Gauci » Mer Sep 06, 2017 2:49 pm

hélios a écrit:Ces commandements et tous les autres
se résument dans cette parole :
Tu aimeras ton prochain comme toi-même.
L’amour ne fait rien de mal au prochain.


Donc, le plein accomplissement de la Loi,
c’est l’amour.



La question que vous posez, Jean Hélios, se pose pour tous ceux qui ont à témoigner qu'ils soient prêtres, pasteurs, fidèles d'une église chrétienne... mais aussi dans l'ordre laïc tous ceux qui ont une responsabilité: élus, dirigeants, enseignants, parents...et grands parents.
Car la parole de quiconque ne peut avoir de crédit qu'à la condition que leurs actes soient exemplaires.
Je vitupère parfois contre l'attitude des prêtres ou la médiocrité de leurs homélies et je m'interroge sur la légitimité de mes accusations. Mon attitude n'est peut^être pas chrétienne et charitable... mais l'évangile de ce jour ne nous invite-t-il pas à dire à nos frères ce qui peut altérer l'exemplarité de leur mission ? Et même dans ce forum, ne devrions nous pas nous dire, en toute charité, ce qui dans nos propos ou nos jugements, contredit l'Evangile ?

Aimer ce n'est pas se taire frileusement pour ne pas faire de vagues, c'est oser recevoir l'éclairage juste de nos actes et de nos propos et relever ce qui, dans la lecture de points de vue, peut heurter une conscience chrétienne. Sinon à quoi serviraient nos échanges s'ils n'étaient que d'aimables conversations?
Jean Gauci
 
Messages: 456
Inscription: Dim Sep 22, 2013 9:55 am

Re: Partage d'évangile 10 septembre 2017

Messagede hélios » Mer Sep 06, 2017 10:58 pm

Attention, il est question de "méchant" et de "conduite mauvaise".

C'est très fort.

Sur ce forum, il m'est impossible de dire de quelqu'un qu'il a une attitude mauvaise. Ce fut le cas dans le passé par rapport à une mauvaise foi évidente.

Qu'est-ce que c'est la "méchanceté" et la "conduite mauvaise" ?


Et pour dire quelque chose il faut que je porte un jugement sur une conduite. Rien ne m'y autorise.....Il faudrait étudier des cas qui permettent de ne pas parler en l'air....

jean-Hélios
hélios
 
Messages: 2945
Inscription: Lun Jan 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile 10 septembre 2017

Messagede hélios » Jeu Sep 07, 2017 7:16 am

Lecture de Saint Paul


Nous avons beaucoup "galéré" juillet et août avec l'épître aux Romains. J'allais dire "sué"......

Voici que, l'épître du 10 septembre est une plage...........

Tous les mots sont simples, simplissimes et commenter quoi ? comprendre quoi ?

Sauf que toute l'expérience accumulée montre qu'on arrive au plus simple à écrire mais ni à dire ni à faire : la Loi de l'Amour dit Saint Paul.

Car c'est facile à écrire mais ce n'est pas facile à dire ni à faire.

A écouter les autres, on ne voit que souffrances et difficultés à aimer même si on essaie difficilement de le masquer dans la dérision.

Pourtant c'est à apprendre à aimer que l'humanité progresse. Apprendre car ça s'apprend.

Saint Paul écrit: la Loi c'est l'Amour.....

Ce qui est totalement paradoxal. Quel lien entre la Loi et l'Amour ?

La Loi, c'est la Loi de Moïse. Dans cette Loi il n'y a pas écrit l'Amour mais c'est le fondement de tout écrit Saint Paul.

Les Juifs en sont restés à la Loi qui est comprise comme "juridique". L'observance de la loi avec ces multiples ramifications dans la vie quotidienne. On en oublie l'essentiel qui est l'Amour et qui est précisément le message du Christ.

L'écoute des vies racontées, quotidiennement, montre que dans ce domaine on ne progresse guère car il ne peut pas y avoir de progrès visibles à l'échelle d'une vie d'homme sur la question de l'Amour.

La preuve qu'on ne progresse guère c'est cette compréhension ahurissante de la parole de Jésus "porter sa croix" dans l'évangile de la semaine dernière. Comment comprendre que celui qui nous aime puisse accepter, tolérer que nous soyons accablés par des catastrophes........car Aimer c'est précisément vouloir le Bien pour les autres.

Et penser que des personnes aient fait des études pour en arriver à dire de telles énormités sous le sceau de leur prétendue savoir montre bien l'étendue du chemin à parcourir.

Saint Paul dans un texte très court, très simple à comprendre, nous ramène à l'essentiel.

C'est comme cela que je verrais l'homélie de dimanche.

Jean-Hélios
hélios
 
Messages: 2945
Inscription: Lun Jan 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile 10 septembre 2017

Messagede hélios » Ven Sep 08, 2017 8:02 am

Lecture de l'évangile

Deux parties dans ce texte de Matthieu:

- la première me semble rejoindre le texte d'Ezéchiel.

Comment résoudre les différends qui peuvent survenir à l'intérieur de l'Eglise.

Jésus s'adresse aux disciples, c'est-à-dire sa "garde rapprochée", les "cadres" si j'ose dire.

Important, mais, selon moi, ça ne concerne pas tous les membres de l'Eglise.

La deuxième partie concerne tous les chrétiens et la phrase qui, pour moi, est essentielle est:

En effet, quand deux ou trois sont réunis en mon nom,
je suis là, au milieu d’eux.
»

Essentiel car la communauté peut se réduire à presque rien ( deux ou trois).

Cette phrase est importante car elle permet beaucoup de souplesse et d'adaptation des chrétiens aux conditions "de terrain". Il me semble qu'on peut se référer à cette phrase pour organiser le culte là où il n'y a plus de prêtres.

Actuellement on voit des prêtres se "décarcasser" pour courir aux quatre coins d'un territoire pour dire une messe ou un baptême....Cette organisation est absurde. Les chrétiens qui sont là où ils sont peuvent prendre en charge toutes les tâches dont la messe ou l'Assemblée dominicale y compris la distribution de la communion.

La phrase de l'évangile de Matthieu me paraît donc essentielle.

Et si l'avenir de l'Eglise était là ?

La "rentrée" de septembre est un moment propice pour que le prêtre dans une homélie puisse aborder ce sujet.

De toutes manières, par la force des choses, un prêtre délègue de très nombreuses tâches dont les sépultures ce qui pour beaucoup de gens est important.

Voilà. Vous pouvez évidemment réagir et ne pas être d'accord avec mon interprétation des choses mais proposez la vôtre.

Hélios
hélios
 
Messages: 2945
Inscription: Lun Jan 17, 2011 10:57 pm


Retourner vers Partage d'Evangile et Liturgie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

  • Votre compte