Partage d'évangile 3 décembre 2017

Commentaires des textes du dimanche, oecuménisme, usage du latin, rôle des laïcs...

Modérateur: Françoise T.

Partage d'évangile 3 décembre 2017

Messagede hélios » Ven Nov 24, 2017 4:27 pm

Première lecture
« Ah ! Si tu déchirais les cieux, si tu descendais ! » (Is 63, 16b-17.19b ; 64, 2b-7)

Lecture du livre du prophète Isaïe

C’est toi, Seigneur, notre père ;
« Notre-rédempteur-depuis-toujours », tel est ton nom.
Pourquoi, Seigneur, nous laisses-tu errer
hors de tes chemins ?
Pourquoi laisser nos cœurs s’endurcir
et ne plus te craindre ?
Reviens, à cause de tes serviteurs,
des tribus de ton héritage.
Ah ! Si tu déchirais les cieux, si tu descendais,
les montagnes seraient ébranlées devant ta face.

Voici que tu es descendu :
les montagnes furent ébranlées devant ta face.
Jamais on n’a entendu,
jamais on n’a ouï dire,
nul œil n’a jamais vu un autre dieu que toi
agir ainsi pour celui qui l’attend.
Tu viens rencontrer
celui qui pratique avec joie la justice,
qui se souvient de toi
en suivant tes chemins.
Tu étais irrité, mais nous avons encore péché,
et nous nous sommes égarés.
Tous, nous étions comme des gens impurs,
et tous nos actes justes n’étaient que linges souillés.
Tous, nous étions desséchés comme des feuilles,
et nos fautes, comme le vent, nous emportaient.
Personne n’invoque plus ton nom,
nul ne se réveille pour prendre appui sur toi.
Car tu nous as caché ton visage,
tu nous as livrés au pouvoir de nos fautes.
Mais maintenant, Seigneur, c’est toi notre père.
Nous sommes l’argile, c’est toi qui nous façonnes :
nous sommes tous l’ouvrage de ta main.


Deuxième lecture
Nous attendons de voir se révéler notre Seigneur Jésus Christ (1 Co 1, 3-9)

Lecture de la première lettre de saint Paul apôtre aux Corinthiens

Frères,
à vous, la grâce et la paix,
de la part de Dieu notre Père
et du Seigneur Jésus Christ.
Je ne cesse de rendre grâce à Dieu à votre sujet,
pour la grâce qu’il vous a donnée dans le Christ Jésus ;
en lui vous avez reçu toutes les richesses,
toutes celles de la parole
et de la connaissance de Dieu.
Car le témoignage rendu au Christ
s’est établi fermement parmi vous.
Ainsi, aucun don de grâce ne vous manque,
à vous qui attendez
de voir se révéler notre Seigneur Jésus Christ.
C’est lui qui vous fera tenir fermement jusqu’au bout,
et vous serez sans reproche
au jour de notre Seigneur Jésus Christ.
Car Dieu est fidèle,
lui qui vous a appelés à vivre en communion
avec son Fils, Jésus Christ notre Seigneur.


Évangile
« Veillez, car vous ne savez pas quand vient le maître de la maison » (Mc 13, 33-37)


Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
« Prenez garde, restez éveillés :
car vous ne savez pas
quand ce sera le moment.
C’est comme un homme parti en voyage :
en quittant sa maison,
il a donné tout pouvoir à ses serviteurs,
fixé à chacun son travail,
et demandé au portier de veiller.
Veillez donc,
car vous ne savez pas
quand vient le maître de la maison,
le soir ou à minuit,
au chant du coq ou le matin ;
s’il arrive à l’improviste,
il ne faudrait pas qu’il vous trouve endormis.
Ce que je vous dis là, je le dis à tous :
Veillez ! »


Hélios
hélios
 
Messages: 2945
Inscription: Lun Jan 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile 3 décembre 2017

Messagede hélios » Mar Nov 28, 2017 8:16 pm

Cette absence de commentaire cette semaine vient du fait que l'un dans l'autre article à écrire et déplacement à Paris, je n'ai pas eu suffisamment de temps, en ce qui me concerne.

J'espère avoir le temps d'écrire vendredi matin.

On peut constater que quand il n'y a pas de commentaires, les textes ne sont pas lus. C'est ce que disent le nombre le lecteurs , 25 à ce jour.........mardi soir...Mais j'ai envoyé les textes.......dès vendredi........

Peut-on en conclure que les lecteurs ne vont pas lire les textes de la messe du dimanche ? Il me semble que oui mais peut-être que je me trompe. Mais je ne pense pas.

Jean-Hélios
hélios
 
Messages: 2945
Inscription: Lun Jan 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile 3 décembre 2017

Messagede hélios » Ven Déc 01, 2017 9:21 am

Après un aller-retour parisien de deux jours, je me retrouve devant cette rubrique qui décidément ne fait pas recette, je l'observe un peu avec tristesse. Mais il y a quatre ans, cette rubrique avait été demandée par des lecteurs dont j'étais. Je pense qu'il faut être fidèle à cela.

Je me dis qu'il serait bien de lire cet évangile de Marc qui est de la même veine que les trois autres de Matthieu des trois dimanches précédents.

Veillez.

Je crois que j'ai déjà écrit que dans mon enfance, peu après la mort de mon père, ma mère rappelait toujours cet extrait de l'évangile de Marc.

Mais dans sa tête et dans son expression elle pensait que ça voulait dire : " Soyez prêt car vous ne savez jamais quand la mort va arriver".

Enfant, j'étais terrorisé par cette perspective. C'était idiot par méconnaissance, incompréhension, absence de lecture critique des textes sacrés. Mais ma mère avait perdu son mari brutalement, donc cette lecture elle la comprenait comme ça.

Or maintenant, dans la dernière ligne droite, je sais que cet évangile n'a rien à voir avec cette perspective. Rien. Ma mère répétait sans doute ce que de bons curés de l'époque répétaient de ce que leurs maîtres leur disaient.

Marc, comme Matthieu écrivent dans le climat du premier siècle après Jésus-Christ et dans l'idée que Jésus va revenir...................D'où une littérature qui porte sur cette question centrale. On retrouve ce "climat" d'apocalypse dans le Livre de Daniel.

Dîtes aujourd'hui que le Christ va revenir..............On va vous identifier comme membre d'une secte illuminée.

Alors la question est de savoir qu'est-ce que ça peut bien vouloir dire pour nous aujourd'hui............

VEILLEZ !

Voilà l'injonction, le conseil.

Veillez ça veut dire soyez attentifs.

Le "veilleur est attentif aux moindres bruits. Il ne dort pas. Faire attention c'est déjà extrêmement difficile. Simone Weil ( la philosophe) a écrit tout un livre sur l'attention.

Cet évangile nous demande d'être attentifs à tout ce qui nous entoure, les autres avec qui nous vivons en société, la nature, l'environnement dans lequel nous sommes.

Attentif, ça ne veut pas dire épouser tout ce qui vient, toutes les idées à la mode qui vont et viennent et qui sont un peu comme l'écume de la mer quand la houle vient s'échouer sur le rivage.

Pour reprendre une phrase de l'Apocalypse, le Christ fait de nous " un royaume des prêtres pour son dieu et Père". Le Concile Vatican II a souligné que tous les baptisés sont prêtres, prophètes et rois par leur baptême et le manifestent par leur vie en société soit en tant que "laïcs" soit en tant que "religieux".

Ils le manifestent en veillant, laïcs ou religieux, femmes ou hommes.

La veille c'est une attitude très concrète qui est faite d'attention aux autres et à la nature. Une attention vive ce serait déjà très bien.......

Jean-Hélios
hélios
 
Messages: 2945
Inscription: Lun Jan 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile 3 décembre 2017

Messagede hélios » Ven Déc 01, 2017 2:28 pm

En cette fin de matinée, je lis Réforme et la méditation d'un pasteur sur l'évangile de Marc.

Le pasteur Amédro insiste sur le mot " veille", mot essentiel de cet extrait.

Mais comme nous l'avons écrit ce matin, il est très difficile de veiller : c'est ce que Jésus a demandé à ses trois disciples, Pierre, Jacques, Jean, au Mt des oliviers. Et l'on sait ce qu'il advint: ils s'endorment laissant Jésus seul.

Le pasteur Amédro évoque la belle figure spirituelle du pasteur Wilfred Monod ( 1867-1943) qui a créé le tiers-ordre des Veilleurs, qui est maintenant la Fraternité spirituelle des Veilleurs.

Hélios
hélios
 
Messages: 2945
Inscription: Lun Jan 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile 3 décembre 2017

Messagede Jean Gauci » Ven Déc 01, 2017 4:07 pm

Cet Evangile rappelle celui des vierges imprévoyantes qui laissent éteindre leurs lampes.
"Veillez"... quand on ne veille pas on s'endort.
Quand on s'endort on échappe à la lumière, à la conscience d'être, de réfléchir, d'agir...
Le Christ aurait pu dire " Usez de toutes vos forces, de toute votre intelligence, de toutes vos capacités d'amour pour vivre"
Je vois dans ce "Veillez" un appel à la vie.
Mais prier, n'est ce pas se mettre dans une transfusion de vie avec Dieu ?
Prier , n'est-ce pas la conséquence logique de veiller ?
Et si la prière était la vie en Dieu, et si la prière, c'était l'oxygène de la vie spirituelle !

Je m'interroge souvent sur le contenu de l'amour de Dieu, l'amour que nous proclamons quand nous disons aimer Dieu. Je crois qu'aimer Dieu c'est prendre conscience de sa dépendance à Lui, c'est dire notre besoin vital de Lui. "Celui sans qui il nous est impossible de vivre".
Veillez c'est alors se maintenir en attente de Quelqu'un et Prier, c'est ouvrir les bras à celui qui va venir.
Jean Gauci
 
Messages: 456
Inscription: Dim Sep 22, 2013 9:55 am

Re: Partage d'évangile 3 décembre 2017

Messagede Flor » Sam Déc 02, 2017 11:03 am

Veiller, c'est attendre. Mais qui attendons-nous ? et qu'attendons-nous ?

Noël ? Ahn oui ! Le Dieu "Très -Bas" qui descend chez les hommes.... chez les pauvres.

Mais ces débauches de lumières , de consommations dans nos villes, à en être
écoeurés ?
Alors que la planète souffre, que des gens dorment dans la rue ou meurent sous les bombes ...
Que pouvons-nous faire avec nos pauvres limites ?
Veiller ?
Peut-être , déjà , sur ceux que nous aimons, sur ceux qui nous sont proches.

Veille... écoute... entends....

Entends-tu cet Ami qui a su te parler et te fait réfléchir ?

Un mot à cette femme (qui fut , ici , je crois...) qui crie , ailleurs, son désarroi dans son foyer défait....Trahison... abandon...

Ecoute cette amie qui pleure et te dit sa souffrance devant l'indifférence de son mari.

Regarde cet enfant qui n'aura pas de jouet...
Ce voisin qui attend un sourire , une main....

Regarde autour de toi mille riens de la vie comme des diamants de JOIE et de Paix !

Veille ... attends... crois ! Veiller c'est garder la FOI !

Attendre ce Dieu que nous ne connaissons pas , mais qui aura visage d' enfant,
visage de l'autre...

Assez de phrases creuses et de sermons trop longs !

Notre Père , ne nous laisse pas entrer en tentation
Tentation de l'indifférence et de l'oubli !

Veille... Ecoute... Regarde ....

Alors, petits Santons
Sortez de vos cartons
La Crèche sera belle
La paille sera chaude
Noël aura un sens !

Il est temps ,maintenant, d'entrer dans le silence et la méditation.

La Poésie nous aide.

"Maisons, apprenez ce soir
A n'être pas tant prudentes
Tant closes au chemin noir.
Vous en serez plus contentes :
Dieu vient on ne sait pas d'où.
Maisons ,toutes,apprenez
A ne pas être tant pleines.
Gardez pour Dieu nouveau-né
Qu'un pas obscur vous amène,
Gardez un vide ,un endroit
En vous ,derrière la fête
Un peu de silence étroit
Pour que dedans il s'arrête
Au lieu de passer tout droit.
Gardez un petit espace,
ô Maisons,pour Dieu qui passe . Marie-Noël.
Flor
 
Messages: 165
Inscription: Mer Oct 10, 2012 8:57 am

Re: Partage d'évangile 3 décembre 2017

Messagede hélios » Dim Déc 03, 2017 6:43 am

J'ai aimé le commentaire de Marc paru dans Pèlerin du jeudi 30 novembre ( supplément croire).

Il est de Soline de Guerny. Le trombinoscope nous présente un visage jeune et très souriant et la présentation,succincte,nous dit "qu'elle est membre du Conseil national des scouts unitaires de France, assistante du commissaire général en charge des publications du mouvement".

Pourquoi j'ai aimé ce commentaire ?

Il s'enracine dans la vie de cette jeune femme, dans son expérience vécue et non dans des paroles abstraites qui commentent d'autres paroles abstraites.

Le titre " Toujours prête" reprend évidemment la réponse au chef scout au début du rassemblement. C'est l'expérience de Soline.

La mise en page est très pratique: page 14 le texte de Marc qui est court et page 15 le texte de Soline qui lui aussi est court.

Il me semble qu'en choisissant des commentaires de chrétiens engagés, laïcs ou religieux, femmes ou hommes Pèlerin répond vraiment à ce que souhaitent les chrétiens.

Donc lisez ce commentaire et écrivez si vous êtes d'accord avec cette appréciation.

J'ai lu le commentaire du pasteur Amédro dans le journal " Réforme", celui du Père Podvin dans La Croix et celui de Soline de Guerny.

Soline de Guerny et le pasteur Amédro : deux commentaires qui se complètent bien . Si après tout ça on ne "veille pas" c'est à n'y rien comprendre

Hélios
hélios
 
Messages: 2945
Inscription: Lun Jan 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile 3 décembre 2017

Messagede hélios » Dim Déc 03, 2017 7:16 am

En revenant de Paris, jeudi, j'ai acheté à la gare de Lyon le dernier livre de

Anne Wiazemsky

Un saint homme

Gallimard

je viens de le terminer.

C'est le titre qui m'a interrogé : un saint homme. C'est quand même intéressant de savoir en ce début d'Avent ce que c'est un saint homme selon Anne Wiazemsky qui a été la petite fille de François Mauriac et l'épouse du cinéaste jean-Luc Godard.

Le saint homme de Anne Wiazemsky est le prêtre qu'elle a connu enfant, le Père Deau.

Tout au long des 120 pages, Anne Wiazemsky brosse le portrait de ce qu'elle appelle un saint homme. Ce livre n'est pas un traité de théologie. Anne Wiazemsky qui a connu une éducation chrétienne n'est pas du tout un pilier d'église.

Je cite les paroles du Père Deau dans un échange de lettres avec Anne peu après l'opération subie par le prêtre (page 117).

" Maintenant que ces longs mois d'épreuve sont derrière, je commence à mesurer tout le poids d'amitié et de tendresse qui s'est manifesté. Je me souviens de votre visite à la clinique, de tant de marques de gentillesse que j'ai reçues......C'est peut-être cela que l'on dit dans le "Je crois en Dieu": " la communion des saints".Quand je relis certaines phrases de l'Evangile, je me prends parfois à penser: "cela est vrai, je l'ai vécu". Je pense en particulier à ce que saint Marc écrit:" En vérité je vous le déclare, personne n'aura laissé maisons, frères, soeurs, mère, père, enfants ou champs à cause de moi et de l'Evangile sans recevoir au centuple maintenant, en ce temps-ci, maisons, frères, soeurs, mères, enfants et champs....".


Hélios
hélios
 
Messages: 2945
Inscription: Lun Jan 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile 3 décembre 2017

Messagede hélios » Dim Déc 03, 2017 6:19 pm

L'homélie de la messe diffusée sur France 2 a été donnée par le Père René-Luc, prêtre de la paroisse étudiante de Montpellier.

La messe avait lieu à..................Metz.

J'ai apprécié cette homélie.

Elle est courte avec des images qui permettent aux fidèles de sortir des formules théologiques qui n'ont aucune chance d'être écoutées.

J'ai retenu des idées qui sont justes à mon avis.

C’est comme un homme parti en voyage :
en quittant sa maison,
il a....................
fixé à chacun son travail,
et demandé au portier de veiller.

Pendant cette période de l'Avent, si l'on commençait à bien faire ce que l'on a à faire comme tâches nobles ou moins nobles ( le portier..). le Père René-Luc insiste sur cette idée. La prière c'est aussi un état et le travail bien fait est aussi prière.

Les fidèles de Metz étaient très attentifs ( vous me direz il y avait la télé...).

Hélios
hélios
 
Messages: 2945
Inscription: Lun Jan 17, 2011 10:57 pm


Retourner vers Partage d'Evangile et Liturgie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

  • Votre compte