Partage d'évangile 10 décembre 2017

Commentaires des textes du dimanche, oecuménisme, usage du latin, rôle des laïcs...

Modérateur: Françoise T.

Partage d'évangile 10 décembre 2017

Messagede hélios » Sam Déc 02, 2017 10:44 pm

Première lecture
« Préparez le chemin du Seigneur » (Is 40, 1-5.9-11)

Lecture du livre du prophète Isaïe

Consolez, consolez mon peuple,
– dit votre Dieu –
parlez au cœur de Jérusalem.
Proclamez que son service est accompli,
que son crime est expié,
qu’elle a reçu de la main du Seigneur
le double pour toutes ses fautes.

Une voix proclame :
« Dans le désert, préparez le chemin du Seigneur ;
tracez droit, dans les terres arides,
une route pour notre Dieu.
Que tout ravin soit comblé,
toute montagne et toute colline abaissées !
que les escarpements se changent en plaine,
et les sommets, en large vallée !
Alors se révélera la gloire du Seigneur,
et tout être de chair verra
que la bouche du Seigneur a parlé. »

Monte sur une haute montagne,
toi qui portes la bonne nouvelle à Sion.
Élève la voix avec force,
toi qui portes la bonne nouvelle à Jérusalem.
Élève la voix, ne crains pas.
Dis aux villes de Juda :
« Voici votre Dieu ! »
Voici le Seigneur Dieu !
Il vient avec puissance ;
son bras lui soumet tout.
Voici le fruit de son travail avec lui,
et devant lui, son ouvrage.
Comme un berger, il fait paître son troupeau :
son bras rassemble les agneaux,
il les porte sur son cœur,
il mène les brebis qui allaitent.

Deuxième lecture
« Ce que nous attendons, c’est un ciel nouveau et une terre nouvelle » (2 P 3, 8-14)

Lecture de la deuxième lettre de saint Pierre apôtre
]Bien-aimés,
il est une chose qui ne doit pas vous échapper :
pour le Seigneur,
un seul jour est comme mille ans,
et mille ans sont comme un seul jour.
Le Seigneur ne tarde pas à tenir sa promesse,
alors que certains prétendent qu’il a du retard.
Au contraire, il prend patience envers vous,
car il ne veut pas en laisser quelques-uns se perdre,
mais il veut que tous parviennent à la conversion.
Cependant le jour du Seigneur viendra, comme un voleur.
Alors les cieux disparaîtront avec fracas,
les éléments embrasés seront dissous,
la terre, avec tout ce qu’on a fait ici-bas, ne pourra y échapper.
Ainsi, puisque tout cela est en voie de dissolution,
vous voyez quels hommes vous devez être,
en vivant dans la sainteté et la piété,
vous qui attendez,
vous qui hâtez l’avènement du jour de Dieu,
ce jour où les cieux enflammés seront dissous,
où les éléments embrasés seront en fusion.
Car ce que nous attendons, selon la promesse du Seigneur,
c’est un ciel nouveau et une terre nouvelle
où résidera la justice.
C’est pourquoi, bien-aimés, en attendant cela,
faites tout pour qu’on vous trouve sans tache ni défaut,
dans la paix.

[/quote]
Évangile
« Rendez droits les sentiers du Seigneur » (Mc 1, 1-8)


Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

Commencement de l’Évangile de Jésus,
Christ, Fils de Dieu.
Il est écrit dans Isaïe, le prophète :
Voici que j’envoie mon messager en avant de toi,
pour ouvrir ton chemin.
Voix de celui qui crie dans le désert :
Préparez le chemin du Seigneur,
rendez droits ses sentiers.
Alors Jean, celui qui baptisait,
parut dans le désert.
Il proclamait un baptême de conversion
pour le pardon des péchés.

Toute la Judée, tous les habitants de Jérusalem
se rendaient auprès de lui,
et ils étaient baptisés par lui dans le Jourdain,
en reconnaissant publiquement leurs péchés.
Jean était vêtu de poil de chameau,
avec une ceinture de cuir autour des reins ;
il se nourrissait de sauterelles et de miel sauvage.
Il proclamait :
« Voici venir derrière moi
celui qui est plus fort que moi ;
je ne suis pas digne de m’abaisser
pour défaire la courroie de ses sandales.
Moi, je vous ai baptisés avec de l’eau ;
lui vous baptisera dans l’Esprit Saint. »


Hélios
hélios
 
Messages: 2945
Inscription: Lun Jan 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile 10 décembre 2017

Messagede hélios » Mer Déc 06, 2017 12:03 am

Le premier texte d'Isaïe est admirable et on ne se lasserait pas de le dire.

Il est simple.

Dans le désert, préparez le chemin du Seigneur ;
tracez droit, dans les terres arides,
une route pour notre Dieu.


Ces phrases me semblent particulièrement importantes dans cette période de l' Avent, notamment la première :

Dans le désert, préparez le chemin du Seigneur.

Elle prend beaucoup de relief car elle pourrait s'appliquer à notre temps.

Nous sommes un peu dans le "désert" ( prêcher dans le désert), car là va arriver le Seigneur.

Non une terre agréable mais difficile.

Jean-Hélios
hélios
 
Messages: 2945
Inscription: Lun Jan 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile 10 décembre 2017

Messagede hélios » Mer Déc 06, 2017 10:23 am

Comment répondre à Isaïe : "Préparez les chemins du Seigneur".


C'est vivre et agir au milieu des autres et être nous-même avec notre foi. Voilà la réponse que je donnerais aujourd'hui.

jean-Hélios
hélios
 
Messages: 2945
Inscription: Lun Jan 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile 10 décembre 2017

Messagede Jean Gauci » Mer Déc 06, 2017 10:31 am

Cet évangile et les textes qui le précèdent sont rudes.
Hélios vient de le souligner... le désert, les poils de chameau, les sauterelles et le miel sauvage. Cela nous rappelle le messie qui n'a pas une pierre pour reposer sa tête.

Le chemin vers Dieu commencerait-il par le dépouillement, le détachement ?
Le détachement
S’attacher ou se détacher est cependant si quotidien que toute vie est marquée par de milliers de nœuds qu’on noue et qu’on dénoue.
L’amour, l’amitié, la possession, le désir, la fidélité comme la rupture, la liberté, l’évasion, l’indépendance ou l’infidélité ramènent toujours à l’idée simple d’un lien qui se noue et se dénoue.
Grandir c’est sans doute défaire des liens pour en nouer d’autres... Ainsi va la vie !
Certains sont ficelés par des milliers de liens volontaires, parfois involontaires, qui les ligotent au point qu’ils deviennent esclaves de possessions dont ils croient être les maitres.
Après la jeunesse et l’âge mûr caractérisés par une surabondance de liens, arrive le temps des détachements....
Ce sont souvent nos biens, nos amis, nos illusions, nos capacités intellectuelles ou physiques qui se détachent de nous plus que nous nous détachons d’eux.
On peut s’en désoler et se complaire dans les regrets de nos printemps fanés.
Mais on peut aussi se sentir purifié de ces excédents de bagages, davantage gardés pour se donner l’illusion d’être.
Libéré des liens d’intérêt ou de circonstances, des biens accessoires comme des artifices du paraître, il ne reste que les valeurs durables, les affections sincères, les jugements épurés des passions.
On évoque alors la sagesse qui , plus qu’une philosophie, est un état où se conjuguent la bienveillance, la simplicité, l’humour, le sens de la relativité et une disposition à la sérénité et le goût de la paix..

Me revient à l'esprit cette phrase de la philosophie hassidique: " Dieu est là où on le laisse entrer" et pour que Dieu trouve une place en nous, il faut d'abord faire le vide
Jean Gauci
 
Messages: 456
Inscription: Dim Sep 22, 2013 9:55 am

Re: Partage d'évangile 10 décembre 2017

Messagede Flor » Mer Déc 06, 2017 11:33 am

"Pour que Dieu trouve une place en nous,il faut d'abord faire le vide....."dites-vous !

En ce début d'Avent...longue méditation pour préparer la route...

Et je repense à "la prière impossible" parfois ....
Tendre ses mains vides....c'est ,peut-être, accueillir...laisser la place à Dieu qui vient ?
Flor
 
Messages: 165
Inscription: Mer Oct 10, 2012 8:57 am

Re: Partage d'évangile 10 décembre 2017

Messagede Miss Dominique » Mer Déc 06, 2017 11:53 pm

... D'après mes lectures actuelles, le Rosaire est essentiel pour s'ouvrir à Dieu.

Ma mère nous accompagnait dans notre neuvaine du mois de mai, chaque année.
Elle avait fait un petit autel avec une effigie de la Vierge dans notre chambre.
Je n'arrive plus à me concentrer sur les prières du Rosaire. Mon esprit s'échappe. Voici une "contrainte" bien salutaire pour se rééduquer à la piété.
Miss Dominique
 
Messages: 230
Inscription: Jeu Oct 17, 2013 12:31 am

Re: Partage d'évangile 10 décembre 2017

Messagede hélios » Jeu Déc 07, 2017 9:53 am

[b]Deuxième texte, celui de l'apôtre Pierre.[/b]


Depuis un mois et même un peu plus, de très nombreux textes proposés à la lecture le dimanche portent la trace du "retour du Seigneur ".

Cette expression se comprend bien puisque les textes qui la portent ont été écrits quelques générations après la mort et la résurrection du Christ.

le jour du Seigneur viendra, comme un voleur.


Plus loin,

l’avènement du jour de Dieu,


Dans ce texte, le "jour de Dieu " arrive au terme de catastrophes. On est dans la littérature apocalyptique du premier siècle.

A plusieurs moments de l'histoire des hommes, cette idée de "fin du monde" ressurgit. Des événements terribles ne vont pas manquer de se produire..............

Ces prédictions sont ce qu'elles sont et toutes les images de ce texte sont des images littéraires.

L'important n'est pas là je pense.

Ainsi, puisque tout cela est en voie de dissolution,
vous voyez quels hommes vous devez être,
en vivant dans la sainteté et la piété,


Plus loin,

C’est pourquoi, bien-aimés, en attendant cela,
faites tout pour qu’on vous trouve sans tache ni défaut,
dans la paix.


Le texte d'Isaïe invitait à " préparer les chemins du Seigneur ".

Celui de Pierre nous donne des directions d'attitude extrêmement maximalistes car rares sont les personnes qui peuvent prétendre les mettre en pratique. Les croyants n'étant pas toujours les premiers.

En tout cas, ces deux textes, d'Isaïe et de Pierre, préparent le terrain.

Que va nous annoncer l'évangile ?

Jean-Hélios
hélios
 
Messages: 2945
Inscription: Lun Jan 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile 10 décembre 2017

Messagede hélios » Ven Déc 08, 2017 10:12 am

Voici qu'aujourd'hui arrive le texte de l'Evangile.....ce très beau texte de Saint Marc....

Et son contenu justifie entièrement que l'on prenne les choses dans l'ordre: du texte d'Isaïe au texte de Marc.

Et Marc nous présente une figure absolument déroutante : Jean le baptiste.....

" Jean, celui qui baptisait" dit le texte de Marc.

J'aime sa description.

En trois courtes lignes, Saint Marc campe un personnage à qui aucun lecteur de Pèlerin n'aurait fait confiance.

Jean était vêtu de poil de chameau,
avec une ceinture de cuir autour des reins ;
il se nourrissait de sauterelles et de miel sauvage.


Ce Jean ressemble comme deux gouttes d'eau à un hippie que j'avais rencontré dans les Cévennes non loin du Musée protestant du Désert.........justement........

Si ce type m'avait proposé le baptême, je ne serais pas allé me faire baptiser ni vous non plus d'ailleurs et surtout n'allez pas raconter d'histoires.......

Pourtant c'est lui qui annonce Jésus et qui propose un baptême qui n'a rien à voir avec celui que nous avons reçu. C'est un baptême de conversion.

Alors ce dimanche, l'Evangile nous appelle à nous convertir c'est-à-dire changer........
nous transformer, changer de peau.....

Que ce soit Jean qui nous appelle donne quand même à réfléchir.......Vais-je le suivre ?

Jean-Hélios
hélios
 
Messages: 2945
Inscription: Lun Jan 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile 10 décembre 2017

Messagede hélios » Sam Déc 09, 2017 9:48 am

Au sujet de l'Evangile de Marc...........


Le pasteur Marion Muller-Colard fait une remarque très utile.


Ce texte est le commencement de l'Evangile.

Le mot Grec " Evangile" veut dire: "Bonne nouvelle".

Marc est le seul à utiliser ce mot.

Vous savez toutes et tous que le commencement d'un livre, son début, les premiers paragraphes sont essentiels. D'ailleurs vous êtes sans doute nombreuses et nombreux à acheter un livre en fonction de ces premières phrases.

Si on lit les premières phrases de Marc a-t-on envie de continuer ?


Jean-Hélios
hélios
 
Messages: 2945
Inscription: Lun Jan 17, 2011 10:57 pm

Re: Partage d'évangile 10 décembre 2017

Messagede hélios » Dim Déc 10, 2017 7:00 pm

Commentaire de l'Evangile de Saint Marc dans La Croix du 9/10 décembre.

C'est le Père Ringlet qui a écrit ce commentaire.

J'aime ce qu'écrit le Père Ringlet. C'est toujours très intéressant et avec lui l'Evangile s'ouvre sur le monde. Il fait des références à des écrivains. On sort toujours enrichi de la lecture du Père Ringlet.

Procurez-vous, si vous pouvez, ce journal.

Je ne le résume pas, il faut le lire. Mais j'aime sa réflexion sur le mot "désert".

Voix de celui qui crie dans le désert.


crier ou "prêcher" dans le désert est une expression qui veut dire le néant..........

Dans le commencement de l'Evangile de Marc, le désert s'anime..........puisque le texte dit :

Toute la Judée, tous les habitants de Jérusalem
se rendaient auprès de lui,
et ils étaient baptisés par lui dans le Jourdain,


La voix de Saint jean Baptiste est entendue et cela est extraordinaire. Autrement dit, les habitants de la Judée, au moins, attendent quelque chose.......Mais quoi ?

Un libérateur de la Judée qui était sous le joug romain ?

Il a été dit quelquefois que c'était bien de réfléchir aux textes APRES et non AVANT. Le présent commentaire montre que la réflexion est continue et rien n'empêche de revenir sur les textes du dimanche.

Jean Hélios
hélios
 
Messages: 2945
Inscription: Lun Jan 17, 2011 10:57 pm

Suivante

Retourner vers Partage d'Evangile et Liturgie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

  • Votre compte