éloge de la lenteur

Vos questions de couple, d'éducation, de développement personnel, de relations au travail ou entre les générations

Modérateurs: Françoise T., Sabine H.

éloge de la lenteur

Messagede Clairangel » Mer Avr 25, 2012 10:07 am

Marre de toujours courir, toujours aller vite ... surtout en voiture .... (bien qu'on ne courre pas en voiture hihi)
Hier encore, en ville, je quitte mon quartier et rejoins une route assez fréquentée.
J'avoue, je suis "un peu dans les nuages" et ne vais pas vite, le monsieur derrière me le fait remarquer par un coup de klaxon que je prends très mal.
J'augmente ma vitesse naturellement. Au rond point, je fais un tour de plus afin que cette personne ne me suive plus, ça m'agace, et je me retrouve juste derrière lui finalement, alors pourquoi ne pas être un peu plus zen au volant ????
Clairangel
 
Messages: 179
Inscription: Jeu Jan 27, 2011 11:52 pm

Re: éloge de la lenteur

Messagede hélios » Jeu Avr 26, 2012 11:10 am

Ma chère Claire,

Oui, mille fois oui, vous avez bien raison de faire l'éloge de la lenteur. Mais, si vous me le permettez, j'aurais élargi la lenteur et je l'aurais liée à toute notre vie: la précipitation n'est jamais bonne dans toutes les questions.

Pour ma part, je ne peux rien faire dans la rapidité même s'il faut s'y résoudre parfois.

Bonjour Claire et bonne journée à vous,

Hélios-Jean
hélios
 
Messages: 2945
Inscription: Lun Jan 17, 2011 10:57 pm

Re: éloge de la lenteur

Messagede Clairangel » Ven Avr 27, 2012 3:17 pm

Si j'ose dire, je vous suis Jean.
Bien sûr, il s'agit de toute notre vie, s'adapter à l'autre, et prendre le temps de ...
Et surtout savoir s'arrêter .... pour mieux repartir.
Clairangel
 
Messages: 179
Inscription: Jeu Jan 27, 2011 11:52 pm

Re: éloge de la lenteur

Messagede andrevii » Sam Sep 29, 2012 2:29 pm

Bonjour. Éloge de la lenteur. Je suis certes d'accord avec vous mais ça me fait quand même un peu, sourire. Il faut prendre le temps, il faut temporiser, il faut attendre le temps, il faut prendre son temps ... à la seule condition d'en avoir le temps. - André.
andrevii
 
Messages: 848
Inscription: Ven Mai 21, 2010 10:58 am
Localisation: Wasquehal (France)

Re: éloge de la lenteur

Messagede Prey » Ven Jan 04, 2013 1:47 pm

On peut faire l'éloge de la lenteur et aussi bien l'éloge de la rapidité. Ca dépend des circonstances.
Pour concilier les deux il n'y a qu'un moyen de s'en sortir.
C'est Boileau qui nous le dit :
" Hâtez-vous lentement "
Prey
 
Messages: 64
Inscription: Dim Jan 29, 2012 1:20 pm

Re: éloge de la lenteur

Messagede levergero78 » Ven Sep 05, 2014 2:50 pm

"Donner du temps au temps", souvenez-vous de la personnalite politique qui utilisait frequemment cette expression, pour signifier "temporiser" ?
levergero78
 

Re: éloge de la lenteur

Messagede booboon » Sam Juil 11, 2015 9:41 pm

Connaissez vous ce livre "l'éloge de la lenteur" ?
de Carl Honoré
On m'en a parlé cette semaine....
Longues discussions de vacances avec une amie venue passer la semaine avec ses 3 petits à la maison. une fois les enfants couchés, la tisane à la main, nous refaisions le monde.... tout en lenteur !
Car finalement, une chose essentielle ne va pas vite et n'ira jamais vite : la relation humaine. C'est long de faire connaissance, c'est long de devenir ami, c'est long d'être fidèle en amitié.... et pourtant comment ferions nous sans amis ?

l'apprentissage aussi, c'est long.... et comme mon amie est prof et moi instit, nous avions des rêves communs : qu'au lieu de pondre des réformes pédagogistes, les gouvernements proposent de laisser le temps d'apprendre.
Comment apprendre une langue étrangère avec 2h de cours par semaine ? Comment fréquenter la littérature française avec 4h de français par semaine ? Et toutes ces sortes de choses..... lentes !
booboon
 
Messages: 0
Inscription: Sam Mai 16, 2015 10:49 am


Retourner vers Parlons-en !

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

  • Votre compte